Ce message est également disponible en: Anglais

Si vous vous êtes toujours demandés pour ce masque comme logo, pourquoi cette charte graphique, pourquoi tant de symbolisme dans notre communication, et bien après cinq ans d’existence, on s’est dit qu’il était temps de vous expliquer un peu plus notre univers. Pour cela, on a créé une collection qui vous plonge au coeur de notre histoire mais aussi dans l’histoire des masques traditionnels africains.

La Collection Passeports est une collection qui vous invite dans le monde initiatique des masques africains.
Si notre logo est inspiré d’un masque #Punu du Gabon, nos valeurs mais aussi nos missions s’inscrivent largement dans le rôle et la place des masques traditionnels africains.
Le choix de notre logo a été dès notre création il y’a 5 ans, une manière d’attirer l’attention non pas sur l’esthétisme de nos masques (bien qu’on y accorde une attention particulière), mais sur leurs significations et leurs rôles.
Très peu savent sans doute que en 2015, nous avions lancé la première visite touristique à Paris via @littleafricatravel, (#SaintGermain) sur l’art traditionnel africain en dehors du #QuaiBranly. Cherchez #ParisTribalArt sur le net vous nous trouverez. En passant le @quaibranly nous avait alors donné une belle exposition sur #Twitter.
De voir la jeunesse africaine de France mais aussi des passionnés d’Afrique sans connaissances particulières dans cet art si particulier, s’intéresser à notre parcours et nous avouer à 90% n’avoir aucune connaissance de la présence de ces objets en masse en territoire français et encore moins leurs rôles, nous a convaincus d’investir dans un projet plus grand que celui d’une visite guidée. Et cela fait donc 3 ans que nous travaillons sur cette collection #Passeports dont on vous donnera tous les détails ici.

Visite guidée lancée en 2015

Le masque africain comme source d’inspiration première

Objet rituel sculpté dans du bois sacré, le masque africain fait partie de l’univers de Little Africa depuis sa création en 2014. Sa symbolique, son utilisation au sein des sociétés africaines, sa beauté multiforme, la portée historique de sa dispersion à travers le monde, sa dimension spirituelle et ésotérique constituent un patrimoine riche qui ne cesse d’émerveiller et inspirer des générations de penseurs et d’artistes.
Autant de connaissances que les Editions Little Africa aimerait mettre à la portée d’une jeune génération esthète et en quête d’identité.

Little Africa Paris
Couple de figurines tugubélé. Exposition Les Maîtres de la sculpture, Quai Branly, 2015

La collection ‘Passeports”

La Collection Passeports est une collection qui vous invite dans le monde initiatique des masques africains. Dans cet univers incroyable, il existe des «masques passeports», souvent appelés aussi «masques miniatures». Ils sont particulièrement utilisés en Afrique centrale (Cameroun, Gabon, Congo) et la légende raconte que: – ils servaient de carte d’identité et de passeport pour se déplacer à l’intérieur du territoire. – ils permettaient de connaître la position sociale de chaque individu dans le village ou la tribu. – ils étaient utilisés pour distinguer les différents corps de métier au sein de la communauté.

www.boutique.littleafrica.fr

Créer une gamme de produits et accessoires s’inspirant des masques traditionnels africains relève d’une appropriation moderne et inédite de cette ces créations rituelles. Si le passionné et l’ardent collectionneur se délectent pleinement de richesse des connaissances englobant les savoirs autour de cette statuaire, qu’en est-il du novice, de l’enfant, et du jeune adulte qui s’ignore et cherche encore des réponses sur QUI il est?

En savoir plus sur les masques africains, on vous dévoile leurs secrets

https://www.instagram.com/p/B_xSt99nOch/?utm_source=ig_web_copy_link
View this post on Instagram

👁‍🗨#CollectionPasseports | Les masques africains Ce masque-heaume (casque) est un type de masque que les membres de la société féminine « sandé » utilisent à l’occasion des cérémonies funéraires ou de toute réception solennelle, mais aussi dans l’exercice de la justice, et surtout en relation avec l’initiation permettant de devenir membre du sandé. Cette organisation à structure hiérarchique fait partie depuis des siècles, au même titre que la société masculine du « poro » qui en est complémentaire, des grandes institutions sociales que compte le #SierraLeone, dont notamment les #Bassa. Les Bassa, un des peuples de langue krou les plus importants de la zone côtière du #Liberia et de l’arrière pays. Un peuple bantoue basé essentiellement au #Cameroun mais également dans toute l’#Afrique de l’Ouest dont le #Senegal, #Gambie, #Liberia, #SierraLeone, #Togo, #Benin, #Nigeria, #Congo, #Kenya, #Mozambique, #CôtedIvoire. Certains nient la parenté de ces sous-groupes affirmant qu’il n’y a aucun lien et pourtant nous parlons bien d’un continent éclaté et divisé en territoires disparates depuis 1884… Mais ceci est une autre histoire, nous y reviendrons plus tard. Y’a-t-il des bassas parmi vous? – 🇺🇸This mask-helmet (helmet) is a type of mask that the members of the « sandé » female society use at the time of funeral ceremonies or any solemn reception, but also in the exercise of justice, and especially in relation to the initiation to become a member of sandé. This organization with a hierarchical structure has been part of the great social institutions of #SierraLeone, including #Bassa, for centuries, as well as the masculine society of the « poro » which is complementary to it. The Bassa, one of the most important Krou-speaking peoples in the coastal area of ​​#Liberia and the hinterland. A Bantu people mainly based in #Cameroun but also in all #WestAfrica including #Senegal, #Gambia, #Liberia, #SierraLeone, #Togo, #Benin, #Nigeria, #Congo, #Kenya, #Mozambique, #CôtedIvoire. Some deny the kinship of these subgroups claiming that there is no connection and yet we are talking about a continent shattered and divided into disparate territories since 1884 …

A post shared by Little Africa (@littleafricaparis) on

Team Little Africa
Author: Team Little Africa

Little Africa est une agence culturelle qui aide les particuliers, les organismes à but non lucratif et les entreprises à se rapprocher du meilleur de la culture africaine à Paris (pour l'instant). A travers des éditions et un merchandising esthétiques et élégants, des événements artistiques et des expériences de voyage, Little Africa organise le meilleur de la culture africaine.