Jacqueline N.
01/03/17

L’Afrique, reine des expositions n’est certainement pas une tendance

Depuis 4 ans, les programmations de musées et galeries parisiennes sont centrées sur l’Afrique.Une prolifération qui donne le ton d’un dynamisme qui arrive manifestement un peu tardivement en France par rapport à nos homologues anglo-saxons qui ont décelé depuis plus de 4 ans déjà les enjeux de l’Afrique et de sa valorisation par l’art. On peut prendre l’exemple de la foire 1:54 fondée par Touria El Glaoui.

Bien que souvent sous-évaluée, l’Afrique et ses artistes ont leur place dans le grand marché de l’art. Souvent pointée du doigt pour son manque d’infrastructures et une réelle politique culturelle, l’on y décèle tout de même une vraie nouveauté.

Le marché sur le continent se structure petit à petit, et de beaux exemples sont à saluer parmi d’autres: Galerie Mam (Cameroun), Festival de photo d’Addis Abeba (Ethiopie), Galerie Art Twenty-one (Nigéria), Fondation Zinsou (Bénin), Fondation Dokolo (Angola), Lagos Photo Festival (Nigeria), Galerie Atiss (Sénégal), Doula’art (Cameroun), la Fondation Gacha et sa future résidence d’artistes (Cameroun), Design Indaba (Afrique du Sud), Cape Town Art Fair (Afrique du Sud) et plus récemment Art Africa Fair (Afrique du Sud) initié par le magazine du même nom ART AFRICA.  

Toutes ces initiatives qui émanent du continent sont la preuve qu’il ne s’agit pas d’une tendance, d’un Harmattan soudain qui aurait soufflé sur les villes occidentales et ce serait arrêté aussi net qu’il serait arrivé. Toutes ces structures ont une vision à long terme.

A Paris, 2017 s’apprête à être une autre année singulière, l’Afrique est reine des expositions

Ce printemps à Paris,  l’Afrique est mise en lumière à travers différentes expositions qui mettent les créations du continent à l’honneur ainsi que ses jeunes artistes. 

Des manifestations comme celles ci sont primordiales pour attirer un nouveau public hors des circuits habituels des galeristes, foires, et des collectionneurs. Ils contribuent à créer/fabriquer de nouveaux adeptes, en Afrique et dans sa diaspora, qui seront les consommateurs de demain, ou du moins leurs descendants ? Le futur collectionneur, n’est peut-être plus uniquement le passionné avec 30 d’expérience, richissime héritier d’une fortune et qui parcourt les ventes aux enchères, tout comme les foires du bout du monde. Il est peut-être et simplement, le start-uper au profil de Mark Zuckerberg en jeans déchiré, coiffure négligée, ou encore le nouveau rappeur millionnaire mais à l’affût des tendances, d’une idéologie, d’une identité pour son propre business ou son intimité, ou tout simplement pour son goût pour l’esthétisme. Ce sera peut-être, ce jeune cadre qui a redoré le blason d’or de ses racines et qui économisera un an pour s’offrir l’oeuvre d’un jeune artiste peintre à hauteur de 1500€, pour commencer… Après tout, tous les grands collectionneurs n’ont pas commencé par acheter des toiles de Picasso à 180 000 000 € ! Ce sera peut-être cet enfant, âgé de 11 ans et que la maman est fière d’amener parcourir les couloirs d’une exposition, pour découvrir la richesse et la créativité de sa culture. Ne dit-on pas que la passion naît dès le plus jeune âge ? Voilà là, une des clés et des opportunités que nous offre ce foisonnement d’événements autour de l’Afrique. Réfléchir aux répercussions sur le long terme et pas sur le moment.

Il n’y a pas de doute, le public est large, et le public africain est là désormais et à l’écoute. Une nouvelle génération de collectionneurs, commissaires, journalistes, photographes, est en train d’être formée. Et si vous ne nous croyez pas, nous vous laissons avec ce proverbe africain: “On entend le fracas de l’arbre qui tombe, mais pas celui de la forêt qui pousse”.

 

1 ) Art Paris Art Fair, l’Afrique invitée d’honneur

L’Art Paris Art Fair met à l’honneur les nouvelles scènes contemporaines artistiques. Cette année on observera un focus sur l’art Africain sous la Nef du grand Palais, et surtout, le rayonnement de l’influence artistique africaine à travers des oeuvres créées par des artistes issus du continent et des diasporas.L’événement rassemble des galeries du monde entier. 

  • Où et Quand ? Du 30 Mars au 02 Avril au Grand Palais 3 Avenue du Général Eisenhower, 75008 Paris
  • Commissaire: Marie-Ann Yemsi
  • Tarifs :  25€ en plein tarif. 12€ par personne pour les étudiants et les groupes
  • Little Africa vous fait gagner des places (Abonnez-vous à notre newsletter et Facebook)

Little Africa Paris

 

2) Africa Now ! Galeries Lafayette

Du 27 Mars au 25 Juin 2017,  Les Galeries Lafayette situées boulevard Haussmann se transforment en temple du dynamisme de la création Africaine et nous présentent Africa Now ! Plus qu’un évènement c’est une aventure qui est proposée par la firme. Au menu ? L’investiture des lieux par des artistes et créateurs contemporains, des pop-up stores, de la mode des conférences, de la gastronomie  mais également une exposition : le Jour qui vient proposée par la commissaire Marie-Ann yemsi.

Le jour qui vient à pour ambition d’être une plateforme de découverte destinée à présenter une nouvelle génération d’artistes Africains ou issus de la diaspora. La plupart d’entre eux se verront exposés pour la première fois en France et sont déterminés à transmettre leur vision du futur telle qu’ils le perçoivent par leur créations sous la forme de peinture, sculpture, photographie ou encore vidéos . 

  • Où et Quand ? Du 28 Mars au 10 Juin 2017
  • Commissaire: Marie-Ann Yemsi
  • Tarifs : Gratuit

 

Little Africa Paris

Damien, Namsa Leuba

3 ) 100% Afriques, le festival

La deuxième édition de l’évènement met en scène différents aspects de la création Africaine contemporaine par à un festival incluant des spectacles vivants (cirque, danse, théâtre …). En plus du festival, la grande halle de la Villette accueillera l’exposition Afriques Capitales avec le but d’exposer une soixantaines d’artistes et leurs oeuvres pluridisciplinaires, ces derniers exposerons leurs oeuvres (peintures, photos, installations, vidéos, sculptures, créations sonores…)

Petit plus : un billet commun peut être acheté pour assister à l’exposition 100% Afriques ainsi qu’à l’exposition Art/Afrique, le nouvel Atelier à la fondation Louis Vuitton.

  • Où et Quand ? Du 29 Mars au 31 Avril 2017 au Parc et Grande halle au 211 avenue Jean Jaurès 75019 PARIS
  • Commissaire: Simon Njami
  • Tarifs Festival: 26€ plein tarif ; 15€ étudiants et moins de 26 ans ; 10€ moins de 12 ans
  • Tarifs Exposition seule : 8€ plein tarif ; 5€ étudiants et moins de 26 ans
  • Little Africa vous fait gagner des places (Abonnez-vous à notre newsletter et Facebook)

      

little africa paris

100% Afriques Festival – Hassan Hajaj

4 ) Trésors de l’Islam en Afrique à l’institut du monde Arabe

L’Institut du monde arabe exposera  le 13 avril « Trésors de l’Islam en Afrique ».  L’exposition traite de la richesse culturelle issue d’échanges entre le Maghreb et le Moyen Orient  sur une période de treize siècles, ainsi que de la transmission de la culture arabo-musulmane à travers l’art. Parallèlement aux objets qui réfèrent à une richesse passée sont exposées des oeuvres contemporaines qui permettent de retracer l’histoire de ces échanges. 

  • Où et Quand ? Du 13 Avril 2017 au 30 Juillet 2017 à l’institut du monde arabe, 1 rue des fossés Saint-Bernard 75 005 Paris
  • Tarifs : 12€ plein tarif ; 10€ tarif réduit ; 6€ -26 ans
  • Little Africa vous fait gagner des places (Abonnez-vous à notre newsletter et Facebook)
Aida Muleneh

Aida Muluneh

5 ) La Collection Jean Pigozzi à la  Fondation Louis Vuitton

Après avoir accueilli la collection Chetchoukine et l’atelier Morning, la Fondation Louis Vuitton exposera “Art/Afrique, le nouvel atelier”dédiée à l’art subsaharien. L’Exposition à ne pas manquer s’intitule les Initiés. Cette dernière fait l’objet d’une sélection d’oeuvres provenant de la collection d’art africain personnelle  de l’homme d’affaire Jean Pigozzi.

Les initiés,  mettra en valeur la création contemporaine d’artistes qui transmettent leurs savoirs spirituels, scientifiques ou encore techniques à travers leurs art. 

Être là , est le nom de la deuxième l’exposition qui est une collection collective offrant une comparaison de la perception des artistes de l’Afrique du Sud durant et post colonisation  sur 3 générations

  • Où et Quand? Du 28 Avril au 28 Août , 8 avenue du Mahatma Gandhi Bois de Boulogne , 75116 Paris
  • Commissaires: Suzanne Page
  • Tarifs : à retrouver prochainement ici

 

Cheri Samba - J'aime la couleur

Cheri Samba – J’aime la couleur Collection privée J.P

Bonus

 7 ) L’Afrique des routes, l’histoire de l’Afrique à travers les flux

C’est sous l’angle des flux d’interactions avec le monde extérieur et entre les pays du continent que nous est racontée l’histoire de l’Afrique depuis le cinquième millénaire avant notre ère jusqu’a aujourd’hui .Plus de 300 oeuvres artistiques mettent en lumière les échanges culturels et traitent de l’histoire des pays.

  • Où et Quand ? Du 31 Janvier au 12 Octobre à la Mezzanine Ouest du Quai Branly, 37 Quai Branly 75007 paris
  • Commissaire: Gaëlle Beaujean – Baltzer
  • Tarif: 10€ Plein tarif ; 7€ tarif réduit
Little Africa Paris

Le Musée du Quai Branly accueille depuis le 31 janvier une exposition mettant l’histoire de l’Afrique toute entière à l’honneur

 

8 ) Paris-Cotonou-Paris, Gallerie Vallois

A partir de Mars, la Galerie Parisienne Vallois accueillera sous ses portes des créations d’artistes issus du Bénin ou qui entretiennent une relation particulière avec le pays. L’installation a pour vocation d’instaurer un pont entre Cotonou et Paris.

  • Où et Quand ? Du 9 au 31 mars 2017 à la Galerie Vallois, 35 rue de seine 75006 Paris
  • Commissaires: Daphné Bitchatch & Gérard Quenum
  • Tarif: Gratuit

Capture d’écran 2017-03-02 à 13.15.52

9 ) Le 19e printemps des poètes, « Afrique(s) », RATP

En 2017, la RATP renouvelle son animation annuelle de valorisation de la poésie française en mettant le cap sur l’Afrique.Cette 19e édition du printemps des poètes est faite d’une sélection de poèmes écrits par des artistes africains et à retrouver tout au long de votre parcours en métro, bus ou tramway !

Le Grand Prix Poésie 2017 réservé aux poètes amateurs sera lancé le 15 Mars. En plus du prix sont prévus des concerts et animations du 4 au 19 mars dont vous pouvez retrouver la programmation ici .

  • Où et Quand ? retrouvez les textes du 1er Mars au 5 Avril sur les quais et dans les rames métro des lignes 6,10,11 et 12, ainsi qu’a  à l’intérieur des bus et trams.

PPA

10 ) L’Afrique, nouveau continent du luxe ? 

Dans un autre registre aura lieu le mardi 14 Mars une matinée débat s’intitulant : L’Afrique nouveau continent du Luxe ? . Le débat sera un échange d’idées mettant en relief la croissance rapide des pays d’Afrique et ses opportunités face aux faiblesses du continent. Cette situation lui permettra t-il de réaliser la prophétie selon laquelle il sera dans 30 ans la zone géographique la plus stratégique pour vendre des produits de Luxe ? 

Notre fondatrice Jacqueline NGO MPII, interviendra lors de ce débat sur les questions de valorisation, d’inspiration et de la diaspora africaine .

  • Où et Quand ? Le Mardi 14 Mars de 9h à 12h à l’espace Léon, 3 rue Portefoin 75003.
  • Tarif : 78€ , place à réserver sur le site.
Informations Matinée débat - L'afrique nouveau continent du luxe

Informations Matinée débat – L’afrique nouveau continent du luxe