Mi-décembre, nous avons vu apparaître sur nos fils d’actualité, le lancement officiel de la campagne nationale #STOPDEPIGMENTATION dans le métro parisien Stop Dépigmentation. La dépigmentation volontaire appelée aussi « le Kwanza, Tchoko, Djansan » en dialecte locale dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest (Gabon, Cameroun, Côte d’Ivoire)est un trouble psychologique qui amène ses pratiquants à utiliser des produits dangereux pour s’éclaircir la peau. C’est une pratique répandue dans le monde entier qui concerne certains hommes et au moins 25 % des femmes en Afrique subsaharienne. 

Les causes?

Traumatisme pos-colonial, dicta de la beauté, ascension sociale, les raisons sont diverses mais ont en commun le pouvoir de faire croire à son pratiquant que par ce biais (DV), il améliore quelque chose dans sa vie (relation sociale, professionnelle, familiale, physique).

Problèmes?

C’est une pratique dangereuse, car elle prône l’utilisation de produits nocifs interdits d’utilisation sur la plupart des marchés pharmaceutiques. Les produits qui en font l’apologie bénéficient d’une large visibilité dans les quartiers cibles et magazines afin de susciter et pousser à l’acte d’achat. 

Voilà pourquoi, le collectif #STOPDEPIGMENTATION a lancé cette campagne afin de sensibiliser la population ciblée sur les risques de cette pratique.

C’est une campagne réussie qui s’accompagne  de clichés d’une très grande qualité esthétique. Les photos ont été réalisées par le talentueux David Uzochukwu dont on ne cesse de vous parler.

Liste officielle stations de métro

– Opéra
– Saint-Lazare
– Strasbourg saint-denis
– Stalingrad
– Saint-Lazare
– Gare du nord
– Madeleine
– Réaumur Sebastopol
– Bonne nouvelle
– Poissonnière
– Riquet
– Gare de l’est (Verdun)
– Place de Clichy
– Concorde
– Châtelet
– Grands boulevards

@yaqui