ss désir d'hoLe pionnier de la danse contemporaine en Afrique, le chorégraphe burkinabé Salia Sanou présentera au Théâtre National de Chaillot sa nouvelle création « Du Désir d’horizons » lors de la soirée Tilder le mercredi 29 juin 2016. Cette création originale très attendue s’inspire des ateliers de danse mis en place dans le cadre du programme d’AAD « Refugees on the move » créé en 2011 en collaboration avec le HCR. Depuis cette date, le programme Refugees on the Move s’est décliné dans des camps de réfugiés dits longue durée au Tchad, Centrafrique, Burundi, Burkina Faso et RDC.

Du_Desir_dhorizons_copyright_Stephane_Maisonneuve9

 

Ce spectacle met en scène six danseurs, une récitante et deux jeunes réfugiés. Il explore, grâce à la danse, le thème de l’exil. Salia Sanou fait de la danse un vecteur de sensibilisation grâce à une esthétique personnelle et créative. Ce spectacle est déjà vivement attendu à Montpellier Danse. Du désir d’horizons permet d’approcher la danse contemporaine africaine avec l’un de ses chorégraphes les plus talentueux.

salia

 

Salia sanou

+ Formé à la danse africaine entre le Burkina et le Sénégal. Il suivra notamment l’enseignement de la grande Germaine Acogny qui est avec Maurice Béjart à l’origine de la création de l’Ecole de danse africaine contemporaine.
+ Intègre la compagnie de Mathilde Monnier en 1993
+ Fonde la compagnie Salia nï Seydou en 1992 avec Seydou Boro et ensemble ils révolutionnent la Danse contemporaine Africaine et s’affirment comme les chorégraphes les plus novateurs.
+Depuis 2006 il dirige le Centre de développement chorégraphique La Termitière à Ouagadougou. Ce centre, d’envergure internationale, est le premier du genre en Afrique.

Salia Sanou a réussit à affirmer sur la scène internationale un autre type de danse contemporaine africaine, loin des stéréotypes exotiques. Ses créations inventives et puissantes ont fait de lui un chorégraphe majeur sur la scène internationale.

 

« Du Désir d’horizons »

Jusqu’au 1er juillet au Palais Chaillot