Rencontré lors de la semaine africaine à l’Unesco, édition 2015, Pascal Koloko artiste peintre nous a dévoilé son travail.

Sa peinture est abstraite et figurative.

Pascal Koloko est totalement libre dans sa peinture. Des formes et des jets de peintures totalement déstructurés et qui pourtant nous racontent une histoire…Approchez vous de plus près (ou pas), mais ouvrez votre regard, l’artiste a dissimulé dans ses tableaux des personnages Massaï, des pirogues, des masques africains. Une inspiration africaine, qui lui provient bien sûr de ses racines. L’artiste né au Cameroun, a découvert les arts plastiques en empruntant quelques pinceaux et pots de peintures à sa sœur aînée, Lidye Koloko. De là, petit à petit, l’artiste sommeillant en lui va naître. Mais après tout, c’est du figuratif, vous donc libre d’y voir ce que vous voulez!

Pascal Koloko qu’on appelle aussi « Paco » nous surprend et joue avec notre regard, nous attirant incessamment avec ce jeu de couleurs. La jetée du pinceau est vive, puissante et pourtant bien maîtrisée. Pascal Koloko est un freestyle dans sa peinture, qui s’exerce à divers styles artistiques. Il a commencé à peindre sur du papier, puis sur du verre, et finalement sur la toile, bois et vêtements.  L’artiste est un électron libre qui invente et se réinvente à chaque instant, et on aime ça ! Il est aussi plein d’énergie, totalement ouvert au monde qui l’entoure et très généreux.

Ces œuvres sont à son image, libre d’expression.

« Je laisse chacun libre de voir et de ressentir ce qui lui parle à travers ma peinture ».

Pascal Koloko est basé à Bordeaux et expose rarement sur Paris. Cependant, au détour d’un événement particulier, il n’est pas rare de la croiser sur une exposition temporaire.

N’hésitez donc à pas découvrir son travail !

 

Plus d’infos :

https://www.facebook.com/Pako.MLK/timeline