La Maison de l’Afrique nous fait encore vibrer avec sa nouvelle exposition!

L’exposition « Pagne de Campagne » présente une sélection de pagnes électoraux originaux issus de la collection de Monsieur Bernard Collet ainsi que des oeuvres contemporaines qui s’inspirent de cet univers.

L’histoire des pagnes est éminemment géopolitique. L’épopée du “wax“ débute en effet lors des CAMPAGNES militaires coloniales néerlandaises qui amenèrent les hollandais à recruter des mercenaires ghanéens pour lutter contre les anglais pour la domination des Iles de l’archipel Indonésien. Les soldats africains de retour au pays chargés de ces étoffes déclenchèrent une mode encore toujours très vivace.

Comprenant l’avantage financier qu’ils pouvaient en tirer, les  Hollandais se lancèrent dans la fabrication industrielle de ces tissus.

Une dimension politique également présente dans les tissus utilisés comme supports publicitaires et pédagogiques en période de CAMPAGNES ÉLECTORALES ou à l’occasion de CAMPAGNES DE SENSIBILISATION auprès des populations. Un véritable outil de communication.

 

A PROPOS

Bernard Collet, principal contributeur de l’exposition, débute sa carrière comme photographe de presse puis se spécialise dans la communication d’entreprises et notamment dans les portraits de dirigeants. Des voyages personnels et professionnels le conduisent un peu partout dans le monde et entre autre en Afrique où il verra son premier pagne « politique » en 1970 au Gabon: de Gaulle avec Léon M’ba. Il débute dans les années 9O sa collection de pagnes qui compte aujourd’hui environ 500 pièces.

 Simon Clavière-Schiele.  Peintre-graveur parisien, diplômé des beaux-arts de Naples.  Professeur et attaché culturel en Érythrée entre 2003 et 2005, il s’intéresse à la création africaine et à l’impression textile.
Consultant lors des élections présidentielles de 2007 et 2012 notamment pour l’institut Ipsos. En 2006, il assure la production exécutive d’un portait croisé des trois candidats aux primaires socialistes pour le compte de François Hollande.
Ses images, qui interrogent notre époque et les grands mouvements qui la muent, donnent une place importante au continent africain.
Les travaux présentés à La Maison de l’Afrique sont des impressions numériques sur soie, pièces uniques 130/130cm

Juneshop est une marque de prêt-à-porter créée par Nelly Mbonou, styliste camerounaise qui a remporté, en 2010,le 01er prix du concours « Jeunes Créateurs » remis par VLISCO, producteur historique de Wax hollandais.

La mode Juneshop revisite le « Wax » en imaginant des vêtements glamours, chics et métissés. La boutique parisienne, située à Montmartre, devient un véritable lieu de rencontres et de créations où Nelly accueille chaque mois de nouveaux artistes et présente ses collections où esthétique africaine et occidentale communiquent harmonieusement entre authenticité et modernité.

Les créations de Juneshop seront proposées à la vente pendant toute la durée de l’exposition.

Découvrez en avant première la « Melting Mode » de Juneshop qui présente sa nouvelle collection de prêt à porter inspirée du “wax”.

Maison de l’Afrique ⏐ Entrée libre du lundi au samedi de 10 heures à 19 heures.