Une poupée vous dites? Non, Nubia Kemita est bien plus que cela…

Alors que dans d’autres cultures la poupée est cantonnée au rôle de jouet pour enfants ou marionnettes pour amuser petits et grands; en Afrique, la poupée ou  » petit homme  » est un objet qui peut accompagner l’enfant depuis sa naissance jusqu’à sa mort ou sa transmission à un proche. En effet , les statuettes, ancêtres des poupées modernes, étaient et sont toujours dans certaines tribus utilisées pour le jeu, l’initiation, les rituels… Elles changent de rôles au gré des usages et utilisateurs et passent en fonction des besoins du rôle d’ami à celui de confident, support initiatique, briseur de sort et intermédiaire dans les relations humaines..

Nubia Kemita est une poupée africaine. Son nom vient d’une part de la Nubie (Nubia) un des plus anciens royaumes africain et d’autre part du mot «Kemet » (Kemita), terme dérivé de l’égyptien ancien « Kem » qui selon la traduction du Professeur Cheikh Anta Diop (anthropologue et égyptologue africain) veut dire « noir(e) ».

Elle est noire aux cheveux crépus, un standard de beauté auquel les enfants ne sont pas habitués non seulement dans leur vie quotidienne mais aussi dans l’offre de poupée actuelle. Mais ce n’est pas tout, la poupée Nubia Kemita va au-delà du simple jouet, elle est un outil pédagogique.  Elle a été conçue pour avoir du sens, pour stimuler l’ imagination tout en suscitant les interrogations. Le packaging de cette première édition a été conçue en faisant la part belle aux langues africaines. Ainsi au dos et à l’intérieur du packaging, on peut trouver des mots et phrases traduites en différentes langues du continent. Pour les collections suivantes, chaque poupée Nubia Kemita tournera autour d’un thème qui vise à apprendre et valoriser la diversité culturelle tant au niveau de l’Afrique que du monde.

Mais au delà de sa couleur ou texture de cheveu, Nubia Kemita a été pensée pour être tout simplement belle, naturelle, peut être différente mais inoubliable. Et elle espère de tout coeur que les petites filles, qu’elle que soit leur origine ou couleur de peau vont l’adopter.

Pour Little Africa, c’est déjà le cas.

Plus d’infos

www.munamboa.com