ROUTE DU JAZZ est un projet d’exposition qui raconte l’histoire musicale des Africains. Un point de départ, l’Afrique ; plusieurs territoires au-delà des mers : Les Amériques, les Caraïbes. Résultat ? Le rythme se multiplie et prend des formes nouvelles là où il renait. Produit d’une synthèse entre la tradition africaine et la création européenne, rendue possible sur le sol américain, le jazz porte en lui les stigmates de l’Histoire. A travers des portraits photographiques et des entretiens, Samuel Nja Kwa retrace le voyage du rythme. L’exposition est un mélange d’anecdotes, de témoignages personnels, et un hommage aux acteurs de cette épopée.

NAISSANCE DU PROJET

En 1995 , Samuel Nja Kwa rencontre Mr Doudou Diène , initiateur de la ROUTE DE L’ESCLAVE à l’UNESCO , ils discutent de la résistance culturelle de l’esclavage dans les pays ou il était institué. En 1998 , lors de sa rencontre avec le pianiste américain Randy Weston qui venait de sortir son album  » Khepera  » , il apprends que ce dernier a été plusieurs fois en Afrique et qu’il considère sa musique comme un rythme purement africain. Ces deux rencontres déterminantes lui permettent de lancer son projet  » Route du Jazz  » qui se traduira par la sortie du livre Route du Jazz en 2014.

DES ARTISTES ET DES LIEUX

Samuel Nja Kwa a photographié les artistes durant leurs tournées en France durant les festivals ou en clubs. Certains musiciens qu’il connait intimement lui ont permis de les photographier chez eux ou dans leur chambre d’hotel. C’est ainsi qu’il a pu rencontrer Archie Shepp et Manu Dibango chez eux à Paris, Ron Carter à son domicile New-yorkais, Ralph Tamar en Martinique son île natale et bien d’autres artistes encore. Cette proximité lui permet de faire des images qui dévoilent leurs personnalités et par la même occasion de réaliser un travail créatif et artistique sur le portrait de musiciens apparaissant avec ou sans leur instrument , dans des situations moins classiques. Pour l’ensemble de ce travail, il s’est rendu dans différents lieux symboliques : Gorée, Martinique, Guadeloupe, Guyane, République Dominicaine, New York, Montréal et bien d’autres villes.

UNE EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE ITINÉRANTE
La sortie du livre Route du Jazz s’est accompagnée d’une exposition photos itinérante, de l’Afrique aux Caraïbes, en passant par les Amériques.Première étape : Marseille, ville méditerranéenne, carrefour de l’Europe et de l’Afrique. La première exposition s’est tenue à la bibliothèque l’Alcazar du 24 juin au 26 juillet 2014, dans le cadre du festival Jazz des 5 continents. L’exposition sera proposée à différentes villes : Douala, Jazz à Tournai en février 2015, Johannesburg, Cape Town Jazz Festival, Maputo, Harare, Gaborone Dakar, Abidjan, Accra, Naïrobi, Luanda, Libreville, Essaouira, Casablanca, Martinique, Guadeloupe, Haïti, Sainte Lucie, Guyane, NYC, Montréal, Toronto, La Havane…

SCÉNOGRAPHIE DE L’EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE
L’exposition se décompose en quatre parties :

Afrique
Ali Farka Touré, Cheick Tidiane Seck, Femi Kuti, Francis Bebey, Hugh Masekela, Ibrahim Abdullah, Manu Dibango, Miriam Makeba, Richard Bona, Sandra Nkaké, Tony Allen, Toumani Diabaté et Taj Mahal.

Amérique
Ahmad Jamal, Antoine Roney, Archie Shepp, George Clinton, Sam Rivers, Macy Gray, Herbie Hancock, Jimmy Scott, Liz McComb, Maceo Parker, Marcus Miller, Pharoah Sanders, Randy Weston, Ray Charles, Kenny Garrett, Susana Baca, Carlimhos Brown

Caraïbe
Alain Jean-Marie, Michel Sardaby, Calypso Rose, Courtney Pine, Jacques Coursil, Omar Sosa, Roberto Fonseca, Jowee Omicil, Tricia Evy, Grégory Privat, Lyanne de la Havas, Cécile McLorin Salvant

Crédits photos: Samuel Nja Kwa