L’exposition Rois d’Afrique & Icônes de la Bible de James C.Lewis, s’annonce comme l’exposition croustillante et épique de l’année 2016.  Des rois dont on a oublié l’histoire pendant des siècles, reprennent vie sous l’objectif et le regard d’un passionné d’histoire, le photographe James C. Lewis. Il se donne pour rôle de rétablir la réalité, grâce à son talent.  Un travail de mémoire unique en son genre qui laisse le spectateur berne de l’esthétique de ses clichés apportée autant au décor, aux models qu’aux accessoires.  

James Cornelius Lewis est un photographe américain originaire de Statesboro en Géorgie. Après l’obtention de son diplôme du secondaire, il déménage à Atlanta, où il obtiendra son diplôme de premier cycle en communications visuelles de l’Art Institute d’Atlanta. Il travaille ensuite dans le monde de la publicité et du marketing pendant 10 ans. Suite à ces différentes expériences James C Lewis décide de lancer son propre studio de photographie, en 2008, qu’il appellera Noire3000 ou N3K Studios photo.

N3K Studios photo est une entreprise de création située dans la grande ville d’Atlanta, GA. Ce studio offre le meilleur de la photographie, du graphisme et de l’illustration. En Octobre 2013, James est invité à Londres, en Angleterre, pour sa toute première exposition internationale de photos, intitulée L’EXPÉRIENCE ORISHA où il nous livre un superbe panthéon de dieux Orishas, dieux Vaudou issus de la tradition Yoruba. Après ce grand succès, ses œuvres ont continué à être les œuvres vedettes au Musée national de la culture moderne à Stockholm, en Suède. Avec les œuvres réalisées pour la troupe de Danse Tabanka d’Oslo, en Norvège, James C Lewis, en 2014, nous dévoile une série de photos intitulée “Icônes de la Bible”, où il a représenté toutes les icônes bibliques telles qu’il les voyait, avec exclusivement des personnes de couleur. Dans cette nouvelle série de photos , il nous livre une série de portraits des rois Africains nous transmettant de belle façon l’histoire de l’Afrique, signifiant que l’Afrique est bien entrée dans l’histoire à pas de géant. James Cornelius Lewis nous rappelle sa grandeur passée, présente et future. Ces photos ne peuvent vous être inconnues vu la diffusion virale sur Internet de son travail. James C Lewis est un grand photographe redonnant sa juste place à un peuple, à un continent. Il sera parmi nous au mois de Mai 2016 pour une exposition exceptionnelle.

L’exposition de James C Lewis est en deux parties, composée de 30 photos par série. Ces séries photos sont intitulées : AFRICAN KINGS ( Rois d’Afrique ) et ICONS OF THE BIBLE ( Icônes de la Bible ).

AFRICAINS KINGS série est une collection d’images créée par le photographe internationalement connu James C. Lewis afin de nous faire connaître les différents et nombreux dirigeants connus et inconnus de l’Afrique. James C. Lewis utilise de riches tissus colorés pour obtenir l’image désirée de chaque roi sélectionné. Il a également exécuté l’ensemble de l’édition de chaque image par une postproduction délicate et évocatrice, nous plongeant dans le monde de chacun de ces dirigeants, nous faisant prendre ainsi une machine à remonter le temps. Le but ultime de cette série est d’instruire le plus grand nombre de jeunes et d’adultes dans le monde entier sur les riches et royales dynasties d’Afrique que nos livres d’histoires ont échoué à documenter et à transmettre. Cette première partie de l’exposition est une belle leçon d’histoire et nous rappelle que partout dans le monde où il y a des humains, il y a une Histoire.

L'Ange Gabriel, James C. Lewis

L’Ange Gabriel, James C. Lewis

Certaines photos de la série ICONS OF THE BIBLE  sont déjà très diffusées sur le web, montrant plusieurs figures de la Bible comme David, l’ange Gabriel ou Rebecca la femme d’Isaac. Les modèles sont de diverses origines mais répondent tous au désir du photographe d’apporter un regard nouveau sur des siècles de représentations formatées aux images européennes et américaines. Les images, très esthétiques, reflètent ce à quoi les personnages emblématiques de l’Ancien et du Nouveau Testament auraient dû ressembler, contrairement aux images véhiculées notamment dans les films. Hollywood et les grands studios de production cinématographiques européens comme Ciné Cita nous ont montré que les écrits saints peuvent devenir des machines à super productions. Cependant, ces films ont tous un point commun : le casting est entièrement blanc appelé whitewashing outre-manche. Or toute l’histoire biblique se concentre au Proche et Moyen-Orient ainsi qu’en Afrique ce qui décrédibilise toute tentative de réalisme. A cela, s’ajoutent les nombreuses erreurs théologiques qui sont monnaie courante dans ces blockbusters hollywoodiens comme par exemple un Moise des Dix Commandements avec une diction parfaite alors qu’il était bègue et qu’une partie du miracle réside dans cette donnée. Néanmoins Hollywood a réussi à rentrer dans l’imaginaire de beaucoup de personnes, surement par besoin d’identification du spectateur, des personnages bibliques principaux caucasiens qui auraient plus leurs places dans un panthéon de dieux Viking ou Germaniques ou dans les Nibelungen. Aujourd’hui, James C. Lewis souhaite ouvrir les esprits en apportant de la couleur aux pages de la Bible, relancer la discussion sur la manière d’interpréter les Écrits et surtout rappeler que la parole de Dieu est universelle. Un point de vue qui peut intéresser croyants et non croyants et qui sait peut être par un miracle faire changer les choses.

Fred Daturlot (https://www.facebook.com/afrodiziart/?fref=ts)

Exposition AFRICAN KINGS & ICONS OF THE BIBLE du 04 MAI 2016 au 08 MAI 2016

GALERIE JOSEPH  , 123 rue de Turenne , 75003 Paris.

Conférence le 2 mai, 18h30. RSVP ici.

Plus d’infos:

Crédits photos: James C.Lewis

Billeterie: https://www.weezevent.com/exposition-african-kings-and-icones-of-bibles-de-james-c-lewis