En voilà un lieu bien caché, à l’abri des regards et qui pourtant vaut plus que le détour!

Plusieurs fois cité au cours de notre visite sur l’Art Tribal Africain, nous avons enfin poussé les portes du Jardin d’Agronomie Tropicale de Vincennes, véritable témoignage historique d’une époque heureusement révolue.  En effet, le Jardin d’Agronomie Tropicale de Vincennes se situe en bordure du Bois de Vincennes et à proximité de Nogent-sur-Marne à seulement 15mn de Paris. Il abrite sur 7 hectares des vestiges de l’exposition coloniale de 1907 dont certains sont recouverts par la végétation et d’autres bien encore en place.

C’est d’abord à l’occasion de l’Exposition Universelle du Trocadéro de 1900 (Tour Eiffel) où toute une section coloniale sera aménagée à cet effet, puis de l’Exposition Coloniale de Paris au Grand Palais en 1906, que la plupart de ces monuments seront construits. Ils seront transférés ensuite au Jardin d’Agronomie Tropical pour l’exposition coloniale qui s’y tiendra et pour laquelle on enregistrera près de 2 millions de visiteurs. Les expositions coloniales font parti de ces nombreux phénomènes qu’on appellera « Zoos humains ». Des évènements qui se dévélepperont dès la fin du 19ème siècle un peu partout en Europe et qui seront transformés en véritables attractions touristiques que l’on retrouvera de ville en ville.  Sur place, tout un environnement mis en oeuvre pour donner l’illusion d’être au coeur des colonies, de faire « Le Tour du Monde en un Jour », comme on pourra l’apercevoir sur l’affiche de la grande Exposition Coloniale de 1931 qui fit plus de 33 millions de visiteurs. C’était au Palais de la Porte Dorée, devenu aujourd’hui la Cité de l’Histoire de l’Immigration.  Les expositions coloniales sont un peu le parc d’attraction de l’époque, où on y vient en famille pour se divertir, admirer les pavillons des colonies selon les grandes possessions françaises de l’époque: Indochine, Congo, Royaume du Dahomey, Madagascar, Tunisie, Maroc, Guyane, La Réunion. On y trouve des restaurants, et même des spectacles sont donnés par des troupes.

Après l’exposition coloniale de 1907, le Jardin d’Agronomie Tropicale servira d’hôpital pour les blessés de la 1ère guerre mondiale.

Fort heureusement aujourd’hui, il ne reste que des vestiges de ce passé lourd. Ces vestiges rares dans la région parisienne, sont le témoignage douloureux d’une époque tragique. Mais par leur présence, ils entretiennent un travail de mémoire qu’il est nécessaire de transmettre aux générations futures afin que de tels ne se reproduisent plus.

Néanmoins, avec ses nombreuses ruines, ce lieu insolite est considéré comme le plus romantique des jardins parisiens. Un véritable dépaysement et comme une sensation d’être hors du temps. Un parcours ludique d’environ 45mn dès l’entrée du parc vous est proposé, et vous pouvez y découvrir entre autre:

  • Un Monument des Soldats Noirs morts pour la France
  • Une porte chinoise
  • Un Monument pour les Soldats et troupes coloniales morts pour la France
  • Un Monument pour les  Soldats Malgaches morts pour la France
  • Pavillon de la Guyane
  • Ruine du Pavillon du Congo
  • Pavillon de la Tunisie et du Maroc
  • Serre de Dahomey
  • Pavillon de la Réunion
  • Pavillon d’Indochine: ré-ouvert en 2011, il accueille des expositions temporaires et des manifestations culturelles.

N’hésitez donc pas à faire escale dans ce magnifique jardin, et plongez dans l’histoire!

Jours d’ouverture
Ouvert tous les jours aux horaires suivants :

Janvier : 9h30 à 17h
Février : 9h30 à 18 h
Mars : 9h30 à 19h
Avril à sept : 9h30 à 20h
Octobre : 9h30 à 18h30
Nov & déc : 9h30 à 17h

Tarifs

Accès libre et gratuit

S’y rendre:

45 bis, avenue de la Belle-Gabrielle – 75012 PARIS
Accès: RER A Nogent sur Marne (ligne A – direction Boissy-Saint-Léger – La Varenne) puis 10 minutes à pied.

www.paris.fr