La Philharmonie de Paris est un établissement culturel principalement consacré à la musique.  Il frappe par la beauté de ses lieux, de ses grandes salles, du mobilier noble, et une diversité époustouflante d’œuvres musicales. La philharmonie de Paris rassemble des activités musicales (salles de concerts, musée de la musique) mais aussi une médiathèque et des salles de concert. C’est un espace qui se déploie en deux bâtiments attenants, le bâtiment conçu par l’architecte Christian de Portzamparc et inauguré en 1995 sous le nom de « cité de la musique ». Puis il y a le bâtiment conçu par les Ateliers Jean Nouvel et ouvert au public depuis janvier 2015.  

Notre coup de projecteur s’est porté sur le musée de la musique qui, dans sa collection permanente présente pas moins de 1000 œuvres !  

Notre parcours débute avec la naissance de l’opéra et ses nombreux claviers, cornets à bouquin, cistres et luths. La suite de la visite s’ouvre sur le chapitre de la musique des lumières avec les instruments phares comme le clavecin ou encore la harpe. De part et d’autre du bâtiment, nous sommes conviés à explorer de grandes salles à la luminosité agréable. En peu de temps, nous voici au temps de l’Europe romantique avec ses violons et grands compositeurs tels que Liszt ou encore Chopin. Le XXème siècle où apparaît l’électricité se défile enfin,  avec l’arrivée du synthétiseur ou encore la machine Upic.

Les musiques populaires

Les musiques populaires ne sont pas en reste dans cet espace culturel.  Un aperçu des musiques du monde, avec la présentation de magnifiques instruments africains comme le trio de magnifiques tambours tronconiques et sur pied de Côte d’Ivoire et de République Démocratique du Congo. On y trouve aussi une harpe Kundi appartenant autrefois à la population Zandé de la république démocratique du Congo. Dans une autre salle consacrée aux musiques du monde on retrouve un orchestre Steelband, qui est déclaré comme instrument national de la République de Trinidad et Tobago en 1992.  Le Steelband est l’héritier des traditionnels ensembles de tuyaux pilonnants en bambou qui étaient utilisés lors des défilés et carnavals dans les années 1930. Les steelbands sont aujourd’hui fabriqués sur le modèle des barils de pétrole.

Le musée de la musique offre une diversité d’œuvres musicales et d’instruments au fil des époques. Nous vous recommandons la visite  avec l’audio-guide pour avoir plus d’explications sur les  instruments exposés.

A faire seul ou à plusieurs, amateur de musique ou non, le Musée de la musique donne une très belle exploration de la Musique dans toutes ses formes et de tous les horizons.

 

Bonne visite !

Accès:

221 Avenue Jean Jaurès, 75019 Paris
Métro Porte de Pantin