Vous souvenez-vous du film King Solomon’s Mines? Ce film  hollywoodien des années 50 montrait l’Afrique comme une jungle dangereuse et les africains comme des personnes démunies d’intelligence. Le cinéma africain a émergé dans les 60 et 70 pour surmonter le poids de la représentation péjorative de l’Afrique et mettre en valeur le continent et les africains à travers des films politiques et culturelles. Aujourd’hui nous assistons à une montée fulgurante de l’intérêt donnée au cinéma africain. Nollywood, aujourd’hui la deuxième plus grande industrie cinématographique au monde, était auparavant snobée pour ses films à budget extrêmement réduit et au contenu toujours plus théâtral. Ce n’est plus la même histoire aujourd’hui, le cinéma africain contemporain raconte les expériences de vie africaine, souvent dures comme dans le film Tombouctou, mais aussi plus souvent avec un humour qui lui est propre comme dans le film CEO de Kunle Afolayan. Par ailleurs, de plus en plus de plateformes en ligne du type Netflix version Afro font surfaces, comme en France avec Afrostream qui rencontre un succès phénoménal. Des événements culturels autour des films africains continuent à faire surface, en effet, cette année encore a eu lieu la quatrième édition du Nollywood Week à Paris, avec pour marraine Angélique Kidjo. Les personnalités africaines sont mobilisées pour faire émerger leur cinéma et raconter leurs histoires dans les salles de cinéma du monde entier. Que ce soit des films africains du continent ou de d’africains du Diaspora comme Belle de Amma Asante, le cinéma africain fait son chemin dans la cour des grands.

Si les Africains du continent se réveillent de l’autre côté de l’Atlantique, les acteurs afro-américains luttent et crient fort pour plus d’espace sur la scène cinématographique pour représenter les expériences noires à Hollywood. 

southside-with-you-poster

First Date (Southside from you) n’est pas un film de comédie romantique comme un autre. Les spectateurs du film auront un regard exclusif sur le parcours romantique dans les banlieues de Chicago du couple considéré comme le plus influent au monde : Michelle et Barack Obama. Ce dernier a dû démontrer que malgré son caractère de “beau parleur et frère mignon”, il avait la volonté de changer les choses et d’être une inspiration pour les autres. Cela devait être une journée comme une autre mais après une visite à l’Institut de l’Art de Chicago et la projection du film de Spike Lee Do the right thing, cette journée a pris une tournure différente, celle d’une histoire d’amour qui allait marquer l’Histoire. De leurs débuts modestes dans l’intérieur peu charmant d’une voiture en 1989,  nous avons assisté à l’évolution d’un couple noir dans leur relation amoureuse, mais plus encore dans leur capacité à reconnaître leurs intérêts communs et créer des connections face à des défis de la vie. Le film est en salle depuis le mercredi 31 août 2016 et nous ne pouvons que vous le conseiller.  

 

 

Merci de nous avoir lu, nous vous donnons désormais rendez-vous dans notre nouvelle rubrique « Cinéma » du guide de l’Afrique à Paris.

Little Africa team