Poster
Créé en 2001 et situé dans le quartier mythique de Saint-Germain-des-Prés, berceau du jazz en Europe, le Festival Jazz à Saint-Germain-des-Prés Paris n’est pas un festival de plus mais un festival à part. Il est l’un des événements jazz majeurs parisiens et propose chaque année des concerts de qualité.
La 16ème édition du Festival Jazz à Saint-Germain-des-Prés se tiendra du 19 au 31 mai.
Les concerts ci-dessous sont soutenus par le Mois des Cultures d’Afrique (MOCA).
China Moses : Concert avant-première de sortie d’album : 
Lieu : Université Paris-Sorbonne, amphithéâtre Richelieu, 17 rue de la Sorbonne, Paris 5e
 
Date : le 30 mai 2016
 
Horaires : à partir de 20h30

Reine Jazz & Soul

Fille de Dee Dee Bridgewater dont elle a hérité l’énergie et un swing puissant, China Moses a un incomparable timbre de voix, couplé d’une intense présence scénique.

« China Moses est joueuse. Elle n’aime rien tant que s’emparer de thèmes pour les explorer, les détourner, les exploser. Après avoir joué avec le Great American Songbook, elle construit son propre terrain de jeux. Douze chansons qui sonnent comme des standards. Ramasser les flèches lancées par les anciens, pour les lancer plus loin… Elle est une des rares jeunes femmes de son temps à renouer avec le up tempo, avec le swing des anciennes. La grâce dans un tempo implacable – héritage du RnB – le sourire au détour d’un phrasé, l’émotion au bord des larmes, China Moses, entourée d’une équipe de musiciens transgenre et décomplexée, réécrit la mythologie d’une chanteuse de jazz du vingt et unième siècle, sortie d’un cabaret cosmique aux confins d’une lointaine galaxie ». André Manoukian

China Moses réserve au Festival la primeur de son sixième album « Breaking Point », en avant-première de sa sortie prévue en juin. Des compositions originales empreintes de soul et de gospel, créées à quatre mains avec le réalisateur anglais Anthony Marshall, seront jouées dans le cadre exceptionnel qu’offre l’amphithéâtre Richelieu de l’Université Paris-Sorbonne.

China Moses : voix
Luigi Grasso : alto/baryton saxophone
Daniel Adekugbe : piano
Marcus McNeish : basse
Emmanuel Antwi : batterie

 
Lien de l’événement facebook : bit.ly/ChinaMosesJazzStGermain 
 
1
Crédit : Sylvain Norget
Golden Gate Quartet invite Sister Grace : 
Date : Mercredi 25 mai 2016
 
Horaires : De 21h à 22h30 
 
Lieu : Église Saint-Sulpice, 2 rue Palatine 75006 PARIS
 

Fondé par quatre étudiants aux États-Unis en 1934, le Golden Gate Quartet est devenu une véritable institution et l’une des formations de gospel et de negro spiritual les plus connues mondialement.

Le mythique groupe, qui a contribué à faire entrer ces musiques dans la légende, a toujours su allier goût de l’innovation et respect de l’héritage, clés de son immense succès. Il a fait le lien entre l’âge des spirituals et l’ère du gospel et a annoncé la révolution hip-hop grâce aux longs monologues, ancêtres du rap, qui caractérisent son répertoire depuis des décennies. Ainsi, le Quartet a démontré que la modernité de son art est le fruit d’un état d’esprit inaltérable. Les reprises de Billie Jean (Mickael Jackson) ou de Part Time Lover (Stevie Wonder) issus de son album anniversaire « 80 Years », sorti en 2015, en sont la preuve incontestable.

Paul Brembly, Franck Davis, Michaël Robinson et Terry Francis nous font l’honneur de venir au Festival et invitent exceptionnellement Sister Grace, soliste et membre du « Gospel music workshop of America » qui a réuni plus de 10 000 personnes dans le monde entier. Cette artiste soprano se distingue comme l’une des chanteuses les plus émouvantes et puissantes à la fois, deux qualités indispensables pour honorer le répertoire gospel, aux côtés de ses maîtres et hôtes pour l’occasion, accompagnés de leur pianiste Daniel Pines.

Préparez-vous à vivre une soirée d’exception, au cœur de la fabuleuse église Saint-Sulpice, cadre idéal pour sublimer inspiration et voix mêlées de ces très grands artistes.

Paul Brembly : baryton et leader
Frank Davis : 1er ténor
Michael Robinson : 2ème ténor
Terry Francis : basse
Daniel Pines : piano
Sister Grace : soprano

 
Tarifs : 
Catégorie 3 tarif plein 15€
Catégorie 3 tarif réduit 10€
Catégorie 2 tarif plein 28€
Catégorie 2 tarif réduit 16€
Catégorie 1 tarif plein 38€
Catégorie 1 tarif réduit 22€
 
Liens : 
 
 2
Crédit : ©DR ©Yves Collignon
 
Ray Lema Quintet : concert sortie d’album / 1ère partie : EYM TRIO : 
 
Date : 26 mai 2016
 
Lieu : Maison des Cultures du Monde, 101 boulevard Raspail, 75006 Paris
 
Horaires : de 20h30 à 22h
 

Le groove à l’état pur

RAY LEMA QUINTET

Ray Lema est l’un des pères de la musique centrafricaine moderne et un maître incontestable du groove. Pianiste, guitariste et compositeur congolais, il n’a de cesse d’aller à la découverte de l’Autre. Il a publié une vingtaine d’albums, tous différents les uns des autres mais marqués d’une écriture musicale singulière, témoins du parcours musical éclectique et des rencontres de ce musicien-voyageur, poète des âmes.
Des rythmes traditionnels au groove de l’afrobeat, la musique du Ray Lema Quintet est un retour jouissif aux racines du jazz, porté par un profond esprit de groupe.
Ce charismatique artiste nous fait l’honneur de présenter son tout nouvel album « Headbug », dans l’écrin de convivialité qu’est le théâtre de la Maison des Cultures du Monde. Gageons que ce concert vous donnera une folle envie de danser !

« Headbug » propulse le jazz hexagonal hors des sentiers battus, vers des rivages aux formes et aux couleurs musicales rarement explorées, pour un voyage aux paysages luxuriants et touffus, où l’énergie côtoie la poésie dans le meilleur des mondes. »
Lionel Eskenazi, France Musique/Jazz Magazine

Ray Lema : piano
Irving Acao : saxophone
Sylvain Gontard : trompette
Etienne Mbappe : basse
Nicolas Viccaro : batterie

————————————
PREMIERE PARTIE : EYM TRIO

Lauréat du Tremplin Jeunes Talents 2015

Le parfait équilibre entre une rythmique endiablée et des harmonies de toute beauté, de l’espièglerie et de la sensibilité dans le jeu, voilà ce qui frappe chez EYM Trio et qui a conquis le jury du Tremplin Jeunes Talents 2015.
Né d’une rencontre en 2010 entre Elie Dufour (piano), Yann Phayphet (contrebasse) et Marc Michel (batterie), le trio connaît un début de carrière prometteur, dont un passage sur la scène Cybèle du festival Jazz à Vienne et une première partie de Stanley Clarke à l’été 2015. Il a parallèlement reçu de jolis prix, dont le Premier Prix du concours Jazz à la Défense.
Les trois acolytes viennent d’enregistrer un nouvel album qu’ils joueront à cette occasion. Le festival est heureux de vous présenter les talents de demain, repérés lors de son Tremplin.

Elie Dufour : piano
Yann Phayphet : contrebasse
Marc Michel : batterie

Tarifs : Tarif plein 27€ et tarif réduit 17€
 
 
 
3
Crédit : ©Olivier Hoffschir ©Eric Meurice