Affiche Exposition Tromelin apapa Design © Nantes – Illustration © S. Savoia, Collection Aire Libre, Dupuis – Crédit photo © J.F. Rebeyrotte Adaptation Reprographie municipale de Lorient

Du 28 mai au 30 octobre, La Maison de l’Agglomération à Lorient accueille une exposition insolite autour d’une embarcation d’esclaves oubliés sur l’île du Tromelin, au large de Madagascar. A travers une approche croisée entre sources archéologiques et documents historiques, on découvre les circonstances du drame, mais aussi l’histoire de la traite dans l’océan indien et l’histoire maritime.

Vue aérienne de la pointe ouest de l’île Tromelin formée d’une langue de sable constamment modifiée par l’océan. © TAAF / Benoit Gysembergh

En 1761, le navire l’Utile parti de Bayonne s’échoue sur l’île avec à son bord plus de 160 esclaves malgaches. Avec une embarcation de fortune, l’équipage réussit à rejoindre Madagascar mais laisse 80 esclaves sur le petit îlot d’1 km². Il aura fallu plus de 15 ans pour que le capitaine Tromelin ne découvre ce qu’il reste de survivants : sept femmes et un enfant de huit mois.

Depuis 2006, quatre missions archéologiques ont été effectuées par le Groupe de recherche en archéologie navale (Gran) et l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap). Les fouilles terrestres et sous-marines ont permit de découvrir l’habitat, les ustensiles de tout les jours, deux corps humains et deux radeaux construit par les esclaves.

Récipient utilisé par les esclaves et réparé à sept reprises avec des pièces et des matériaux récupérés sur l’épave du navire naufragé. © DACOI/Jacques Kuyten

Le parcours de l’exposition s’ouvre sur une confrontation avec le contexte historique et le parcours de l’Utile, que l’on découvre en parallèle de l’histoire des esclaves à Madagascar. Le naufrage constitue une rupture dans le circuit et fait entrer dans un univers différent où l’atmosphère de l’île et les évocations des fouilles donnent accès aux questionnements et réponses des scientifiques.

A tout ce contenu déjà très prometteur, s’ajoute l’exposition des planches originales de la bande-dessinée du naufrage de Sylvain Savoia à la Maison de la Compagnie des Indes. Tout comme l’exposition, il combine un récit double : l’histoire des esclaves et de la mission archéologique.

Au programme : Visites Guidées, Animations Jeunes Publics et une Conférence sur les dix ans de recherches par Max Guérout et Thomas Romon, commissaires de l’exposition le Mardi 13 septembre à 18h30 (Espace Courbet – 81 rue Amiral Courbet – Lorient)

Informations pratiques

 La Maison de l’Agglomération – Esplanade du Péristyle – Lorient

Entrée gratuite et ouverte à tous

Lundi au vendredi : de 8h30 à 17h30

Samedi et dimanche : de 15h à 18h