Pour fêter son dixième anniversaire, le musée du Quai Branly consacre une exposition à son « Père Fondateur » et change de nom pour devenir « Musée du Quai Branly – Jacques Chirac ».

Alors qu’il débutait son second mandat, Jacques Chirac décida de doter la capitale française « d’un lieu qui manifeste un autre regard sur le génie des peuples et des civilisations d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques « . Pourtant, peu nombreuses sont les personnes qui avaient pris la mesure de l’importance pour le président,  des grandes cultures, anciennes et lointaines.

13578694_10154320161638252_1223101798_n

L’exposition « JACQUES CHIRAC ou le dialogue des cultures » permet de découvrir une autre facette de sa personnalité, celle d’un homme qui s’est très tôt familiarisé à l’Autre, et qui a vite pris conscience du rôle que peuvent jouer les cultures et la Cultures dans les relations internationales et pour la paix. On comprend mieux certaines décisions qu’il a prise, comme son refus d’engager la France en Irak en 2003, ou son implication pour l’adoption par l’UNESCO d’une « convention sur la protection de la diversité des expressions culturelles » (2005).

Musée du quai Branly. Vue de l'exposition "JACQUES CHIRAC ou le dialogues de cultures". Du 21 juin au 9 octobre 2016. Commissaire del'exposition : Jean-Jacques Aillagon, ancien ministre Mezzanine Est. Pour son 10e anniversaire, le musée du quai Branly consacre une grande exposition à son fondateur, Jacques Chirac. Véritable portrait culturel, l’exposition révèle la construction personnelle et politique de l’ancien président de la République à travers ses convictions culturelles. Longtemps restées discrètes, elles témoignent de la révolution qui a conduit l’Europe du 20e siècle à se défaire de son ethnocentrisme et à considérer les cultures lointaines avec plus d’intérêt et de respect. A travers plus de 150 œuvres présentées autour d’une soixantaine de dates clés, les fils du destin d’un homme croisent ainsi ceux de l’histoire des civilisations extra-européennes.

Musée du quai Branly. Vue de l’exposition « JACQUES CHIRAC ou le dialogues de cultures ».

Musée du quai Branly. Vue de l'exposition "JACQUES CHIRAC ou le dialogues de cultures". Du 21 juin au 9 octobre 2016. Commissaire del'exposition : Jean-Jacques Aillagon, ancien ministre Mezzanine Est. Pour son 10e anniversaire, le musée du quai Branly consacre une grande exposition à son fondateur, Jacques Chirac. Véritable portrait culturel, l’exposition révèle la construction personnelle et politique de l’ancien président de la République à travers ses convictions culturelles. Longtemps restées discrètes, elles témoignent de la révolution qui a conduit l’Europe du 20e siècle à se défaire de son ethnocentrisme et à considérer les cultures lointaines avec plus d’intérêt et de respect. A travers plus de 150 œuvres présentées autour d’une soixantaine de dates clés, les fils du destin d’un homme croisent ainsi ceux de l’histoire des civilisations extra-européennes.

Musée du quai Branly. Vue de l’exposition « JACQUES CHIRAC ou le dialogues de cultures »

Dans une scénographie tamisée fidèle au Quai Branly, la sélection de 150 œuvres et d’une soixantaine de dates tisse des liens entre l’histoire, la vie et la carrière politique de Jacques Chirac, ainsi que les rebondissements de la politique muséale française en terme « d’arts premiers ». Cette combinaison, qui s’éloigne parfois de l’art et de l’ethnologie pour explorer les champs de la littérature et de la politique, réussit à sensibiliser le visiteur « aux vertus de la diversité et du dialogue des cultures » (discours d’inauguration, J. Chirac, 2006).

Exposition temporaire – Mezzanine Est

Musée du Quai Branly
37 quai branly, 75007 Paris
Du 21 juin au 09 octobre 2016