Olivier Sultan et Ellia Art Gallery présentent L’Artiste Evans Mbugua pour une exposition du 13 octobre au 13 novembre.

 

 

Parcours

Le Kenyan de 37 ans , artiste dans l’âme depuis toujours a décidé d’apprendre le français et a étudié les Beaux-Arts à Pau. En 2005, après un premier diplôme en design graphique et il se spécialise dans la conception de motifs imprimés. Durant 8 années, il travaille comme Directeur artistique pour des agences de publicité à Toulouse, ainsi que dans des domaines aussi variés que la mode, le packaging, l’animation, la création de sites internet, etc. Ces expériences lui apportent une grande expertise technique.

unnamed-7

L’oeuvre et la la technique

La démarche d’Evans Mbugua est d’actualiser ces systèmes de signes et alphabets, dans une perspective résolument contemporaine.
L’Art, d’après lui, doit en effet servir à réunir les hommes par-delà les frontières.
Evans Mbugua utilise également les signes, enseignes, et pictogrammes urbains. Ce nouveau « vocabulaire » est tiré aussi bien des emballages de produits que des enseignes de rue , etc. Il se qualifie ainsi lui-même de « recycleur graphique ».
Son style se reconnait par un certain « pointillisme », les nombreux petits points de couleur utilisés dans ses oeuvres symbolisant les êtres humains, qui nissent par se rassembler dans une composition harmonieuse.

unnamed-6

La vision de l’artiste

Evans a pour tâche de redonner une second vie, plus colorée et plus vive, à des motifs présents dans sa culture, en particulier dans les tissus africains wax, khangas, batik, etc . Il stylise les pictogrammes à l’extrême, leur donnant une portée universelle pour les tisser ensemble et en faire le fond, ou mieux, la trame signi ante de son monde.

unnamed-5
Sur fond de recyclage généralisé face à l’erosion du temps, les « fixés » sous verre d’Evans fonctionnent comme des vitraux, avec ce pouvoir qu’à la lumière de révéler les couleurs du fond, leur répétition rythmique tout en faisant naitre à la surface des nuages de points qui par la vertu d’une écriture légère et aérienne se condensent en portraits, en instantanés pris dans cette turbulence de remous et d’images dont l’Afrique est le centre. Mbugua s’inspire également de ses amis et des artistes de son entourage , qui lui communiquent une énergie positive.
Il choisit ainsi d’insister sur le coté « lumineux » et joyeux de l’existence.

Credits : Olivier Sultan et Georges Quidet.

unnamed-4

Ne manquez pas cette exposition ! Pour plus d’informations :

 VERNISSAGE le jeudi 13 octobre 2016 à 18h30

Lieu : ELLIA ART GALLERY, 9 rue Christine, 75006 Paris

Exposition du 13 octobre au 13 novembre 2016

Ouverture tous les jours de 9h30 à 19h30 et le week-end sur rendez-vous.

Visites pour la presse sur rendez-vous.