Epsy Campbell est une figure emblématique de la politique costaricaine. Elle est devenue vice-présidente du Costa Rica le 8 Mai 2018.

Epsy Alejandra Campbell Barr est une des femmes politiques les plus marquantes du Costa Rica. Elle se démarque pour ses idées sur la question de l’emploi, sur les droits de l’homme, mais aussi et surtout sur la condition de la femme, le développement social et le racisme. Cette haute diplômée en économie et coopération internationale a débuté sa carrière avec la création du parti politique ‘Partido Acción Ciudadana’ (‘Parti Action Citoyenne’) qui a gagné les élections cette année avec 60,79% des voies au suffrage. À l’âge de 54 ans, elle accède au rang de Ministre des Affaires Étrangères et vice-présidente, colistière du nouveau président Carlos Alvarado Quesada. Epsy est consciente que, lorsque ce dernier sera en déplacement, elle deviendra la première femme afro-descendante à assumer la présidence sur tout le continent, une grande responsabilité.

Epsy Campbell est connue pour défendre des causes avec ardeur. Elle a travaillé dans des organisations non-gouvernementales, à l’écoute du peuple, avant de prendre la décision de devenir député. Originaire de la Jamaïque, elle a été coordonnatrice du Réseau des femmes afro-caribéennes et afro-latines, ainsi que du Forum centre-américain des femmes pour l’intégration. En tant que politique, elle met notamment en avant l’importance des femmes dans le développement du Costa Rica et leurs capacités à participer à la réussite du pays. Ayant grandi au sein d’une famille nombreuse qui avait l’habitude de débattre sur des thèmes sociaux, elle participe régulièrement à des conférences et publie des articles et livres sur la démocratie, la participation politique des femmes, ou encore les peuples afro-descendants. Malgré son épanouissement dans les domaines politique et intellectuel, Epsy Campbell garde l’espoir de réaliser un jour une fantaisie qui lui tient à cœur, celle d’un programme télévisé la mettant en scène dans sa cuisine et échangeant sur des thèmes culturels, sociaux ou politiques avec ses invités.

 

Amélia Soria – contributrice