Exposition « Chroniques tchadiennes. Regards vers l’Est » du 30 septembre au 10 octobre 2016 à Paris

A Propos

Paris, le 15 septembre 2016 – Du 30 septembre au 10 octobre 2016, l’Espace des Arts Sans Frontières (19ème arrondissement de Paris), accueille l’exposition « Chroniques tchadiennes. Regards vers l’Est », réalisée par le photographe Frédéric Noy. Ce projet initié par Première Urgence Internationale vise à rendre compte du quotidien des populations du Tchad, pays dans lequel l’association intervient depuis 2004.

screen-shot-2016-09-16-at-3-28-18-pm

 

Art et militantisme

Ce photographe renommé, militant et engagé dans la solidarité internationale nous montre à travers  ses photographies le quotidien des populations du Ouaddaï (du Ouara à l’Assoungha). Ces « Chroniques tchadiennes » à l’aspect presque pictural présentent des récits de vie, le vécu et les espoirs des habitants de ces régions du Tchad. Cette exposition, soutenue par OFDA (Bureau d’assistance aux catastrophes – USAID) offre ainsi une autre vision du Tchad.

screen-shot-2016-09-16-at-3-28-09-pm

Une mission humanitaire

L’exposition témoigne également des activités menées par Première Urgence Internationale dans le pays. L’association, principal acteur humanitaire dans la zone, intervient depuis 2004 sur ce terrain en apportant son aide aux populations vulnérables dans les domaines de la santé, de la sécurité alimentaire et de la nutrition. En effet, le Tchad subit de plein fouet les conséquences du conflit voisin au Darfour qui a provoqué d’importants déplacements de population. Les plus pauvres subissent encore le cercle vicieux de l’endettement provoqué par la crise alimentaire de 2012 et souffrent d’un manque d’accès aux biens de première nécessité. Pour Stanislas Morau, Responsable géographique Afrique à Première Urgence Internationale « cette exposition témoigne de la réalité du terrain à laquelle sont confrontés au quotidien nos équipes, une réalité où l’accès à l’eau et aux soins sont quasi inexistants ».