Avant de parler de Belleville, aujourd’hui parlons un peu d’histoire. Il faudrait remonter au temps de Mérovingiens période de sa naissance. Administrativement Belleville est située dans le 20e arrondissement, à cheval sur le 10e, le 11e, le 19e et le 20e. De 1790 à 1800, Belleville fut le chef lieu du canton de Pantin avant d’être annexée par Paris en 1860. La commune de Paris est une période insurrectionnelle de l’histoire de Paris qui dura plus de deux mois pour s’achever par la « semaine sanglante ». De 1789 à 1860 Belleville fut même une grande commune au sens premier du terme autonome limitrophe de Paris car regroupant le 19e et me 20e arrondissements actuels On y venait déjà pour s’encanailler et boire le vin de ses vignes (situés sur l’actuel parc de Belleville).

Sa population s’est fortement métissée entre 70 et 80%. Ce métissage lui vaut le nom de Belleville.
Depuis longtemps le quartier Belleville-Ménilmontant est un quartier d’accueil pour migrants. Dès la fin de la guerre de 14-18 les 1ères vagues des migrations observées sont les Polonais, Arméniens Juifs d’Europe Centrale qui souffriront particulièrement pendant l’été 1942 lors des grandes rafles organisées par la France et la Gestapo.

A partir de 1950, plusieurs autres vagues d’immigration de la communauté juive tunisienne en font le 1er quartier de Paris.

Vers 1960 les communautés Maghrébines s’y installent. En 1980, une importante communauté asiatique s’y implante. Presque tous les commerçants appartiennent aux minorités d’origine chinoise. La cohabitation entre les Asiatiques de différentes ethnies et les habitants immigrés du quartier dont un grand nombre sont Maghrébins, Africains subsahariens, Turcs, est une des caractéristiques de Belleville.

Belleville dans la culture

Edith Piaf et Maurice Chevalier ont été les deux plus célèbres personnes nées et ayant vécu à Belleville. Ils incarnent une sorte d’image traditionnelle du « titi » ou de la môme de parisienne. Le chanteur Eddy Mitchell originaire du haut Belleville évoque Belleville dans certaines de ses chansons : Nashville ou Belleville, La Dernière Séance… Et Soan a écrit sur son premier album, une chanson en rendant hommage à ce quartier. Daniel Pennac, Romain Gary et Georges Perec ( qui passa les premières années de son enfance rue Villin) romanciers et écrivains placent l’action de leur roman dans ce quartier sans oublier l’acteur Guy Marchand qui a aussi Belleville.

Le Street Art

Dans ce quartier, une rue particulière attire autant les visiteurs que les graffeurs: c’est la rue Denoyez. Cette petite rue surnommée la rue « des graffeurs » attire de nombreux visiteurs et entre dans le parcours de circuits touristiques organisées par des agences.

Un peu partout dans le quartier, on note cette empreinte street art sur les murs, les voitures, les rues. La rue Denoyez abrite quelques galeries spécialisées Street Art, dont Frichez-Nous la Paix qui organise régulièrement des expos/vernissages dans son petit espace, et où on pourra trouver des infos sur le quartier et ses artistes. D’ailleurs en parlant d’artistes, l’artiste Ernesto Novo (Interview à suivre) laisse régulièrement son empreinte sur les murs et façade de cafés de ce quartier qu’il affectionne particulièrement et dans lequel il a élu domicile pendant longtemps.

Belleville est desservi par les stations de métro Pyrénées, Jourdain, Belleville, Couronnes et Ménilmontant.

Excellente visite !

S’y rendre :

Métro ligne 2 : Belleville, Couronnes, Ménilmontant
Métro ligne 11 : Belleville, Pyrénnées, Jourdain

Honorine Goueth, contributrice