Déjà 5 ans

Voici maintenant 5 ans qu’un pari assez incertain mais résolument lucide a été lancé de l’autre côté de la manche. Réunir sur les marchés internationaux de l’art contemporain, des artistes africains dont on ne voyait alors que très peu le travail. La foire 1-54, crée en 2013 par Touria El Glaoui, a donné le LA d’une symphonie, qui se joue désormais entre 3 continents: L’Afrique, l’Europe et les Etats-Unis.

Certains détracteurs suite à la déferlante d’évènements successifs sur l’Afrique à Paris, en matière d’art contemporain, auront bien fini d’admettre qu’il ne s’agissait pas d’Harmattan soudain qui aurait soufflé sur les villes occidentales et ce serait arrêté aussi net aux portes du continent dont il est question.

L’Afrique a pris le dessus et c’est désormais sur place que les artistes africains s’exposent. Le marché de l’art qui jusqu’alors était le fait de quelques initiatives privées qui se structuraient petit à petit sur des modèles de galeries, fondations et festivals, compte désormais de grandes foires d’arts contemporains. Fait assez logique, puisque pour qu’un marché se crée et se développe, il faut une multitude de structures en place. Du nord au sud du continent, ce sont pas moins de 10 évènements majeures qui entendent bien célébrer et valoriser les artistes du continents depuis leurs lieux de résidence:

  • Maroc: 1-54 Marrakech
  • Sénégal: Dakar’t Biennale
  • Nigeria: Art X LAgos – Lagos Photo Festival
  • Cameroun: Douala Art Fair
  • Afrique du Sud: Cape Town Art Fair / Jobourg Art Fair
  • Ouganda: Kampala Biennale
  • Ethiopie:  Festival de photo d’Addis Abeba

Des manifestations comme celles-ci confirment l’existence d’un marché. On savait que les artistes africains avaient la cote sur les foires internationales, mais y’avaient-ils des collectionneurs africains sur le continent? Alors que débute la 3ème édition de Art X Lagos au Nigéria, la 5ème édition du Lagos photo Festival et la Cape Town Art Fair en perspective pour février, l’on peut aisément acquiescer dans ce sens.

Nous vous proposons un tour d’horizon de plusieurs de ces foires à noter dans votre calendrier

  • En Europe
    1. 1-54: Foire d’art contemporain africain à Londres, New-York et Marrakech

Depuis cinq ans, la foire d’art contemporain africain 1:54, s’établi comme leader dans les discussions internationales dans le domaine de l’art contemporain africain. Une cinquantaine de galeries pour chaque chaque édition, une centaine d’artistes qui travaillent par divers moyens artistiques et sont d’origines géographiques: l’Algérie, le Benin, le Congo démocratique, l’Ethiopie, la France, l’Allemagne, le Ghana, le Japon et bien d’autres. Depuis quelques temps, la foire soutient quelques initiatives et manifestations artistiques sur le continent. 

  • A retenir: La 1-54 est la seule foire qui se déroule sur 3 continents
  • Où et Quand ?
          • Londres, Angleterre: Octobre
          • Marrakech, Maroc: Février
          • Etats-Unis, New-York: Mai
    1. Akaa: Foire d’art contemporain africain à Paris

    AKAA – Also Known As Africa revendique une Afrique sans frontières, un territoire en mouvement, un continent qui échappe à une seule définition. AKAA célèbre l’énergie créative de l’Afrique et représente dans sa ligne éditoriale la richesse et la diversité de l’art contemporain et du design. Elle met à l’honneur les artistes vivant et travaillant dans toute l’Afrique, ceux qui vivent sur d’autres continents, les artistes issus des diasporas ou encore ceux qui traduisent dans leur travail leur relation avec l’Afrique. C’est aussi, une des rares foires d’art contemporain qui met un point d »honneur à proposer une programmation culturelle riche, aborde et questionne le milieu de l’art sur des sujets assez nouveaux tels que l’art numérique par exemple.

  • A retenir: Akaa met en place régulièrement des Prix pour récompenser les artistes. Lors de sa 1ère édition en 2016, elle a lancé le Prix Orange d’Art Numérique. En 2018, elle présente le Prix ONOMO pour la photographie. Pour chacun de ces prix, un artiste lauréat est gratifié d’une bourse de 5 000 €.
  • Où et Quand ?
    • France, Paris: Novembre
    • En Afrique:
      1. Art X Lagos: Foire d’art contemporain africain à Lagos

Il s’agit de la première foire internationale d’art d’Afrique de l’Ouest, conçue pour présenter le meilleur et le plus innovant art contemporain du continent africain et de sa diaspora. Lancée en 2016, la foire d’art est devenue depuis une pierre angulaire du calendrier artistique de Lagos. Elle attire chaque année des clients locaux et de nombreux collectionneurs, conservateurs et critiques internationaux. Depuis ses débuts, ART X Lagos a accueilli plus de 15 000 visiteurs venus voir les œuvres d’artistes reconnus et émergents africains, notamment des représentants d’institutions telles que la Tate Modern, Zeitz MOCAA et le Musée national de l’art africain au Smithsonian.

  • A retenir: Art X Lagos présente un prix Art X. En l’absence d’infrastructure existante dans d’autres centres internationaux d’art contemporain, le prix Art X est lancé en partenariat avec Access Bank pour contribuer au secteur en plein essor de l’art contemporain à Lagos. Dotation: 1 000 000 N pour un projet en cours,  présentation solo du projet à ART X Lagos, soutien au mentorat et au réseautage pour réaliser, promouvoir et contextualiser le projet.
  • Où et Quand ?
    • Lagos, Nigeria: Novembre

2. Lagos Photo Festival: Festival de photographie au Nigéria

LagosPhoto est le premier et unique festival international des arts de la photographie au Nigéria. Le festival présente la photographie comme l’incarnation de l’exploration des enjeux historiques et contemporains, la promotion des programmes sociaux et la remise en état et l’engagement des espaces publics dans la présentation de la photographie contemporaine.

  • Où et Quand ?
    • Lagos, Nigeria: Novembre

3. FNB Joburg Art Fair – La Foire d’art contemporain à Johannesburg 

En tant que première foire internationale d’art contemporain sur le continent africain, la FNB JoburgArtFair joue un rôle central dans le soutien du paysage artistique contemporain en Afrique. La foire offre un espace pour les artistes, les galeries, les collectionneurs, les écrivains, les penseurs et les amateurs d’art.

  • Où et Quand ?
    • Johannesburg, Afrique du Sud: Septembre

4. Kampala Art Biennale

Fondée en 2014, la Kampala Art Biennale a pour objectif de créer un équilibre entre les quatre coins du continent africain et de continuer à consolider la position de l’art africain contemporain sur la scène artistique mondiale. La Biennale occupait une position stratégique dans la ville de Kampala en raison de son potentiel de devenir une destination d’art contemporain sur le continent africain. Car, malgré l’intérêt croissant pour l’art africain contemporain, très peu d’attention a été accordée à la région de l’Afrique de l’Est. Les quelques événements existants se concentrent principalement sur les formes d’art traditionnelles, offrant une vision moins complète des formes d’art contemporain.

  • Où et Quand ?
    • Kampala, Ouganda

Lire plus:

5 expositions centrées sur l’Afrique, à Paris – L’Afrique n’est pas une tendance

L’Afrique, phare du monde