David Uzochukwu, Wildfiret - Courtesy Galerie Number 8

David Uzochukwu, Wildfiret – Courtesy Galerie Number 8

1. AKAA, jeune foire qui s’impose comme le rendez-vous annuel parisien et la vitrine française du nouveau marché de l’art contemporain et du design centré sur l’Afrique

Avec 38 galeries provenant de 19 pays, la foire proposera une offre plus internationale et encore plus sélective cette année. De nouveaux pays sont présents : 5 pays du continent africain (Angola, Côte d’Ivoire, Ouganda, Sénégal et Tunisie), et 4 pays européens (Suisse, Belgique, Italie et Espagne). La section design s’étoffe représentant 10% des exposants. La présentation d’une œuvre monumentale dans l’artère principale de la foire est reconduite. Le sous-sol du Carreau du Temple est investi pour la 1ère fois, avec la création de AKAA UNDERGROUND un laboratoire d’art et de rencontres avec ateliers, conversations performances et signatures de livres. Une carte blanche sera donnée à l’artiste Sud-Africaine Lady Skollie qui occupera un espace dédié.

Chaise avec Pouf - Aissa Dione

Chaise avec Pouf – Aissa Dione

2. AKAA, le rendez-vous des collectionneurs et amateurs d’art contemporain et de design d’Afrique

Tous les types d’expressions contemporaines sont à l’honneur (sculpture, peinture, photographie, installation et design). C’est une Foire conviviale et son statut de rendez-vous marchand et culturel permettant de découvrir toute l’ampleur et la diversité d’artistes émergents ou confirmés originaires d’Afrique, de sa diaspora ou inspirés par le continent.

3. AKAA, une plate-forme culturelle ancrée dans l’échange et la réflexion

AKAA offre à nouveau une programmation exigeante et emblématique de la scène artistique d’une Afrique sans frontières. Elle effectuera un travail de pédagogie grâce à  l’audioguide qui décryptera une œuvre de chaque galerie choisie par Salimata Diop, directrice culturelle d’AKAA.

Les rencontres AKAA permettent de faire entendre la voix de celles et ceux qui font l’art contemporain africain, en proposant au public de venir à la rencontre des artistes, commissaires d’expositions, spécialistes et de dialoguer directement avec eux. Un moment de partage et d’échange pour cette programmation culturelle qui, cette année, se décline sous le thème : Panser.

Marion Boehm, Holy Shine - Image courtesy ArtCo Gallery

Marion Boehm, Holy Shine – Image courtesy ArtCo Gallery

4. Les RENCONTRES AKAA

Lorsque nous sommes aveugles, l’artiste nous panse et nous avertit d’un avenir menaçant : visionnaire par essence, il propose une perspective inattendue. Lorsque nous sommes déracinés, l’artiste nous panse et ressuscite nos mémoires héréditaires, il nous rend notre histoire. Il caresse et réconforte. Lorsque nous détournons le regard, l’artiste nous panse, et, le doigt pointé vers le miroir, il nous place face à notre déni, et du même coup, face à notre responsabilité. L’artiste nous panse, embrasse nos vides et les comble de l’espoir d’un nouveau jour. Ainsi en véritable catalyseurs de changement, ces artistes contemporains lèvent le voile sur nos traumatismes, les uns après les autres, et les exorcisent.

A l’issue de voyages visuels singuliers, à travers diverses pratiques artistiques, les RENCONTRES AKAA nous appellent à renouer avec nos maux, individuels et collectifs, conscients ou niés, que l’artiste met impitoyablement en lumière.

AKAA, Also Known As Africa – Art & Design Fair du 10 au 11 Novembre 2017 au Carreau du Temple Paris

akaafair.com