L’exposition Beauté Congo, 1926-2015, Congo Kitoko, met le Congo et toute l’Afrique à l’honneur. Une exposition dynamique et haute en couleurs qui vous foudroie du regard!

Couleurs, Sape, futurisme, sculpture, figurent en autre parmi les thèmes mis en exergue dans cette exposition. On y constate que l’Afrique bouge, elle est en effervescence, elle se construit et elle s’exprime! Cette exposition Beauté Congo qui se veut une rétrospective des artistes du Congo de 1926 à 2015 avec plus d’une centaine d’oeuvres,  est un pari fou de André Magnin, commissaire de cette exposition. Pari fou mais très réussi. On a aimé découvrir pour la première fois des artistes comme JP MIKA dont l’oeuvre Kiese Na Kiese qui signifie le Bonheur et la Joie, a été largement diffusée sur la toile. On comprend pourquoi: une posture, des couleurs, des sourires, une joie de vivre, en somme, tout un panel qui résume bien un des visages de l’Afrique. Ce tableau nous communique sa joie et son bonheur.

Cependant, « Oui, il faut réfléchir « , comme nous le rappelle cette œuvre de Chéri Samba avec en figure de tête Monsieur Patrice Lumumba, Nelson Mandela et Barack Obama mais aussi « Hommage aux anciens créateurs « . L’exposition joue sur un parfait équilibre où sont juxtaposés des figures modernes et anciennes, de la peinture et du dessin, de la photographie et du photomontage. Les artistes mettent bien en évidence leur réflexion et prise de position notamment sur les questions de politique Nord/Sud, l’homosexualité, le défi africain de demain qui sera de concilier modernité et traditions.  On aime ce pont érigé entre le passé, le présent et le futur. Bravo à la Fondation Cartier et au commissaire d’exposition monsieur André Magnin pour ce travail magnifique!
L’exposition a débuté le 11 juillet et se termine Novembre. 

Little Africa s’y est rendu par deux fois, et voici une petite sélection coup de coeur d’oeuvres et de raisons de vous rendre à cette exposition:

  1. Trois grandes salles qui réunissent plus d’une centaine d’oeuvres, photographiques, peintures, sculptures et même des documents d’archives symboles d’une époque révolue: la colonisation.
  2. Cheri Samba figure parmi les artistes africains les plus cotés sur le marché international de l’art. Dans l’exposition, l’artiste est honoré par une salle entière pour ses toiles qui sont très engagées politiquement et surlignées d’un trait d’humour.
  3. JP Mika ou le Bonheur et la joie! Ses oeuvres ont été aperçues partout et notamment Kiese na Kiese. A juste raison, elles sont juste sublimes. Peintes sur des toiles d’environ 2m, elles sont à l’image de son auteur, pleines de vie et de générosité.
  4. Les Soirées Nomades: Dans le cadre de l’exposition Beauté Congo – 1926-2015 – Congo Kitoko, les Soirées Nomades invitent des artistes et des personnalités proches de la scène culturelle congolaise à investir le temps d’un après-midi ou d’une soirée le jardin et les espaces d’exposition de la Fondation Cartier. Défilé, concerts, performances ou web radio, autant de projets et de voix qui explorent les arts très vivants du Congo. Césarine Sinatu Bolya animera plusieurs ateliers dont celui sur Le Pagne dans tous ses états
  5. Le Parcours Musical: le cadre kinois est posé d’amblé dans le jardin de la Fondation avec en son sein, le Café Kitoko. Commandez un jus de bissap ou de gingembre et posez vous sur le parvis. Laissez-vous ensuite bercer par les musiques congolaises et notamment la rumba.

 

Une après-midi Kinoise à découvrir sans plus attendre! Mbote Na Bino*! (Bonjour/Bienvenue)

 

Fondation Cartier pour l’art contemporain

261, boulevard Raspail
75014 Paris

www.fondation.cartier.com

Les expositions
Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 20h
Nocturne le mardi jusqu’à 22h.
Tous les jours à 18h visite guidée de l’exposition avec le billet d’entrée.
Dans la limite des places disponibles.
Fermeture de la billetterie 30 minutes avant.
Fermeture le lundi.
Fermeture les 25 décembre et 1er janvier.

Tarifs
Droit d´entrée : 10,50 euros
Tarif réduit : 7 euros (voir conditions)

Accès
Métro : lignes 4 et 6, stations Raspail ou Denfert-Rochereau
Bus : 38, 68
RER B : Denfert-Rochereau