Quand on entend « France », on pense à Europe, Paris et sa Tour Eiffel, mais la France ne se limite pas qu’au continent européen. Les Outre-Mer sont composés des territoires français éloignés de la Métropole. Ceux-ci sont issus de l’ancien empire colonial français et se trouvent en Amérique, Océanie, dans l’Océan Indien et en Antarctique. La forte diversité culturelle (population noire, métissée, indienne, etc.) fait la richesse et l’attractivité de ces territoires, et participe ainsi à la France multiculturelle.

Ils sont désignés par différents acronymes:
DROM : Département et Région d’Outre-Mer (Guadeloupe, Guyane, Martine, La Réunion)
COM : Collectivité d’Outre-Mer (Mayotte, Saint-Pierre-Et-Miquelon, Saint-Martin, Clipperton)
TOM : Territoire d’Outre-Mer (Saint Barthélémy, Polynésie Française, Wallis-et-Futuna, Nouvelle-Calédonie)

Découvrez 5 destinations qui changeront définitivement votre image de la France  :

 

**************************

Martinique

Madinina

 

Martiniquais

Surnommée « l’île aux fleurs », la Martinique est située dans les Caraïbes. Il s’agit de la première colonie française, établie en 1635. La colonisation succède à l’esclavage jusqu’en 1946. Le martiniquais Aimé Césaire, représentant du mouvement littéraire de la Négritude, était une figure anticolonialiste qui reste gravée dans l’histoire de la France. La Martinique surprend par ses plages paradisiaques, ses volcans, sa végétation paradisiaque et son fameux rhum.

Les composantes ethniques de La Martinique se sont mélangées au cours des années : descendants des esclaves et immigrés d’Afrique à 90%, mais aussi métropolitains et Békés (descendants des colons français), immigrés de la région tamoule en Inde, et de la Chine vers la fin du XIXe siècle, ainsi que du Moyen-Orient (Syrie, Liban, Palestine) au XXe siècle. Ce mélange a pour résultat une société majoritairement métisse, de type « Créole ».

Superficie: 1 130km2
Population: env. 384 911 hab. (2014)
Densité: 340 hab./km2
Ville principale: Fort-de-France (env. 88 000 hab.)
Langues: français, créole (mélange de langues française, africaines, amérindienne, anglaise et espagnole)
Monnaie: Euro €
Vol Paris-Fort de France: 9 heures de temps avec Air France, Air Caraïbes, Corsair, XL Airways.
Fuseau horaire: UTC-4
A voir : La Montagne Pelée ; la baie de Fort-de-France ; Saint-Pierre, ville d’histoire et d’art ; la bibliothèque Schoelcher ; le musée d’histoire et d’ethnographie; le musée de la banane, et de la canne à sucre


Guadeloupe

Guadeloupe 2009 - Photo © Richard Soberka - http://www.photoway.com/

Guadeloupe 2009 – Photo © Richard Soberka – http://www.photoway.com/

 

La danse Grap A Kongo en Guadeloupe

La danse Grap A Kongo en Guadeloupe

Tout comme la Martinique, la Guadeloupe est située dans les Caraïbes. Elle a également été colonisée par la France en 1635.

La Guadeloupe, terre de métissage, est une société multiculturelle. Les indiens Arawaks, premiers habitants, sont venus lors de la découverte des îles par les Européens. Les noirs, les métis et les mulâtres sont les descendants des esclaves venus de la côte de l’Afrique de l’Ouest et employés pendant deux siècles dans la production de la canne à sucre et du café. Ils représentent la très grande majorité de la population guadeloupéenne. Ils ont laissé comme héritage des pratiques culturelles à leurs descendants, notamment dans les domaines de la religion, du chant, de la danse et de la langue. Après l’abolition de l’esclavage aux Antilles françaises, en 1848, des milliers de Congolais sont déportés en Guadeloupe en tant que travailleurs. Afin de s’intégrer pleinement à la société antillaise, certains renoncent à leurs traditions congolaises. La famille Massembo, qui représente un symbole de résistance, a quant à elle, perpétué la cérémonie du Grap a Kongo (culte des ancêtres) de génération en génération, à Capesterre-Belle-Eau.
Les Blancs-pays, ou békés, descendent des premiers colons européens venus s’installer en Guadeloupe.
Plus tard, des Libanais et des Syriens et des Chinois sont arrivés, puis des Haïtiens et des Dominicains. Ils représentent aujourd’hui respectivement 65 % et 21 % des étrangers présents en Guadeloupe.

Ne manquez pas de visiter le Mémorial ACTe, centre caribéen d’expressions et de mémoire de la traite et de l’esclavage pour en savoir plus sur ces terres remplies d’histoire.

Superficie :1 704 km
Population: Env. 405 000 hab. (2014)
Densité: 248,5 hab./km
Ville principale: Pointe-à-Pitre
Langues: français, créole
Monnaie: euro
Vol Paris – Pointe-à-Pitre: 9 heures
Fuseau horaire: UTC-4
A voir : Volcan de La Soufrière, Iles des Saintes, Mémorial ACTe, centre caribéen d’expressions et de mémoire de la traite et de l’esclavage…


La Réunion

Réunion, Maïdo

Réunion, Maïdo

réunion peuple

La Réunion est  colonisée par la France en 1665. Elle est l’une des rares destinations à produire de la vanille de manière manuelle. Ses pitons, cirques et remparts sont inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco en 2010, et sont surtout à voir absolument.

L’Île de La Réunion est la reine du métissage. En effet, la Réunion était d’abord une île déserte qui fut peuplée à partir de 1663 par l’arrivée de français accompagnés de leurs serviteurs malgaches. Les premiers enfants nés à La Réunion étaient alors métissés, de mère malgache. En 1848, lorsque l’esclavage est aboli, la colonie cherche de nouvelles mains d’oeuvre en Inde, puis en Chine, etc. A partir de 1960, de nombreux Français de métropole arrivent sur l’île et dans les années 1970 le département français attire entre autres des comoriens. La Réunion est donc multiculturelle et comporte aujourd’hui des cafres (descendants d’esclaves africains), des zarabs (indiens musulmans), des malbars (descendants de travailleurs engagés du sud de l’Inde), zoreys (français de métropole), chinois, yab (descendants des colons) et de nombreuses autres communautés. Ce métissage se ressent à travers l’architecture, les coutumes, les croyances, la langue et la musique

Superficie : 2 512km2 (207km de littoral)
Population: 839 000 habitants (2011)
Chef-lieu: Saint-Denis
Langues: français, créole
Monnaie: Euro
Vol Paris-Sant-Denis: 11 heures avec Air France, Air Austral, Corsair…
Fuseau horaire: UTC+4
A voir: Piton de la Fournaise, Piton des neiges, Trou de Fer…


Nouvelle Calédonie

Nouvelle Calédonie, Yaté, Grande Terre

Nouvelle Calédonie, Yaté, Grande Terre

nouvelle calé

 

La Nouvelle Calédonie est située dans l’Océan Pacifique, qui relève de la souveraineté française depuis 1853. Le plus grand lagon du monde est celui qui entoure la Nouvelle-Calédonie. Le deuxième plus grand lagon du monde est celui de Rangiroa, en Polynésie française.

La Nouvelle-Calédonie est riche de la diversité de sa population et de ses différentes cultures. Les kanaks peuple « racine » présents depuis plus de 3000 ans, les européennes (Caldoches ou Z’oreilles ), les asiatiques (Indonésie, Japon, Viet-Nam…) ou les insulaires (Tahiti, Wallis-et-Futuna, Réunion). Aujourd’hui, on retrouve une population très métissée en province nord, où la couleur de la peau se décline du plus clair au plus foncé.

Superficie: 18 575,5 km2
Population: 270 320 hab. (2016)
Chef-lieu: Nouméa
Langues: Français (officielle) et une trentaine de dialectes d’origine mélanésienne
Monnaie: Franc Pacifique (CFP)
Vol Paris-Nouméa: 18 368 km pour une durée moyenne de 22 heures avec Air France, Aircalin, Qantas ou encore Air New Zealand
Fuseau horaire: UTC+11
A voir: Centre culturel Tjibaou, Phare Amédée, Baie d’Oro…


Polynésie française : Bora Bora et Tahiti

Polynésie Française, Bora Bora

Polynésie Française, Bora Bora

Polynésie Française, Tahiti

Polynésie Française, Tahiti

La Polynésie Française est composée de cinq archipels regroupant plus de 100 îles issues de l’activité volcanique. La danse est un patrimoine artistique qui a une grande importance en Polynésie française.

Bien que plurielle, on arrive facilement à distinguer trois groupes ethniques : les Polynésiens, les Chinois et les Européens.
– Les Polynésiens:  Les natifs du pays, ancêtres des premiers colons arrivés il y a plusieurs siècles. Le nom local et original donné aux métis est « demis » (demi-français, demi-chinois, etc.) Les Polynésiens représentent environ 65 % de la population totale, et les  » demis  » 16 %.
– Les Chinois: Les Polynésiens sont arrivés il y a plus de 2 000 ans et les Chinois sont arrivés en 1868 pour travailler sur la plantation de coton d’Atimaono à Tahiti.
– Les Européens: en grande majorité des Français, représentent à peu près 12 % de la population. Concentrés surtout à Tahiti, ils sont arrivés en masse dans les années 1960, cadres et employés expatriés avec leur famille.
En Polynésie, il y a aussi des Japonais, des Néo-Zélandais, Hawaïens, Néo-Calédoniens et, plus rarement, des Wallisiens ou Futuniens.

Superficie: 4 167 km2
Population: 284 277 hab. (2016)
Chef-lieu: Papeete
Langues: Français, reo maohi (langue tahitienne)
Monnaie: Franc Pacifique (CFP)
Vol Paris-Papeete: 22 heures avec Air France et Air TahitiNui
Fuseau horaire: UTC+11
A voir: Baie d’Opunohu, Raivavae, La Maison de la culture, Le Musée de Tahiti et des îles…

 

Anne-Carole Dacoury-Tabley – Contributrice Little Africa